En accord avec les dispositions des autorités et au message de l’archevêque aux fidèles du diocèse et aux personnes de bonne volonté :
https://www.paris.catholique.fr/message-de-mgr-michel-aupetit-aux-53553.html
Lire également : https://www.paris.catholique.fr/coronavirus-consignes-aux.html
1) Les messes en présence de fidèles sont suspendues pour le moment. L'archevêque dispense les fidèles de l'obligation dominicale (la participation à la messe le dimanche) pendant cette période.
2) Toutes les célébrations sont supendues. Les autorités demandent aux familles de ne plus participer aux obsèques même si cela est très douloureux. Lire le deuxième lien ci-dessus pour plus de précisions ; se rapprocher de la paroisse également.
3) Les églises restent ouvertes aux fidèles individuels, en l'absence de rassemblements. Les accueils et confessions sont maintenus aux horaires habituels. On veillera à garder une distance d’un mètre pour les confessions.
4) Le Saint-Sacrement ne sera plus exposé dans l’oratoire Saint-Joseph jusqu’à nouvel ordre. Cependant, les adorateurs sont invités à tenir leur créneau depuis chez eux (voire à l’église pendant ses heures d’ouverture si son accès demeure libre) afin que la chaîne de prière, si importante pour la vie de notre quartier, puisse se perpétuer. Continuez de vous inscrire sur le planning et faites-vous remplacer si vous ne pouvez par assurer votre créneau depuis chez vous.
Pendant le confinement, l'église continue d'avoir besoin de votre soutien : pensez à la quête.
Du mardi au vendredi, et le dimanche, retrouvez la messe des pères du foyer sacerdotal retransmise en direct.
Et en carème, pensez aussi au denier.

Par ailleurs, notre archevêque nous invite à deux démarches particulières sachant que le Christ nous a révélé que c’est la prière et le jeûne qui, ensemble, viennent à bout des plus grandes épreuves.

a)  Réciter chaque jour et jusqu’à la fin de la pandémie la prière à sainte Geneviève (cf. ci-dessous, cliquer sur lire la suite.). Vous en trouverez aussi des exemplaires dans l’église à la chapelle Sainte-Geneviève (à droite de la chapelle de la Miséricorde).

b) Jusqu’à Pâques, vivre un jour de jeûne tous les mercredis.

Sainte Geneviève, écoute favorablement nos prières.
En nous tournant vers toi, nous nous souvenons
de tous les bienfaits que depuis seize siècles,
tu n’as cessé d’obtenir de Dieu en faveur de ceux qui t’implorent.
 
Aujourd’hui, de nouveau,
nous en appelons à ta puissante intercession.
Veille sur notre Ville Capitale, et tous ses habitants.
Conduis à Dieu tous ceux qui Le cherchent sans le savoir.
 
Soutiens les hommes et les femmes
qui ont la belle mission de gérer les affaires publiques.
Transmets-leur la Lumière pour éclairer leur conscience,
qu’ils soient de dignes serviteurs du bien commun.
 
Penche-toi sur les hommes et les femmes désabusés par la vie,
les malades et les mourants,
qu’ils trouvent sur leur chemin aide et secours.
 
Donne-nous ton regard généreux pour nourrir les affamés,
protéger les faibles et secourir les exilés.
 
Toi, la femme énergique qui n’a pas eu peur de t’engager,
soutiens les nombreux jeunes et étudiants
qui cherchent à bâtir leur vie durablement.
 
Fais grandir en nous l’Amour de l’Église
dans laquelle tu as consacré ta vie et que tu ne cessas de servir.
 
Que cette année anniversaire dans notre diocèse
fasse rayonner dans Paris, la joie de l’Évangile.
 
Sainte Geneviève, nous t’en supplions,
Prie Dieu pour nous,
par Jésus le Christ, dans l’Esprit : Amen !