Suivez-nous sur
  • adoration.jpg
  • avent-choeur.jpg
  • bapteme2.jpg
  • chandeleur.jpg
  • conseil.jpeg
  • lonsdale.jpg
  • mont-st-michel.jpeg
NOTREDAMEDUTRAVAIL
Paroisse Catholique du Diocèse de Paris
  •  Quelques dates...

    Dimanche 10 février Célébration du sacrement des malades - Festa das crianças (communauté portugaise)

    Jeudi 14 février Conférence sur la spiritualité de Notre Dame du Travail « Le travail au soir de la vie »

    Mercredi 6 mars Mercredi des Cendres

    Samedi 9 mars Appel décisif des catéchumènes à Notre-Dame de Paris

    Lundi 21 - sam 30 mars Pèlerinage paroissial en Terre Sainte

    Ven 12 - sam 13 avril Soirée Miséricorde et célébration du lavement

    + de détails
  •  Et aussi sur Facebook...

  • 1

Sanctuaire ND du Travail

A la découverte de la spiritualité de ND du Travail.
Approfondissez votre rencontre avec Notre Dame du Travail :
 Vous voulez en savoir plus sur la spiritualité de Notre-Dame-du-Travail ? Lisez la page dédiée.
Prochaine conférence sur la spiritualité de Notre Dame du Travail le jeudi 14 février.
La première phase de la Bourse aux talents est achevée, merci à tous les paroissiens qui ont proposé un talent ! En attendant de pouvoir acheter ces talents pour le profit de la paroisse, jetez un oeil à ce qui a été proposé :
  • 1
  • 2

pfp

« Bonne année, bonne santé, comme on dit. Et puis, que tout aille comme vous voulez ! »...

Je ne voudrais pas paraître grincheux dès les premiers jours de l'année, ni choquer inutilement les uns ou les autres. Mais je ne suis pas sûr de vouloir vous souhaiter d'abord une bonne santé, ni de voir les choses aller comme vous voulez qu'elles aillent.

Oui, bien sûr que je vous souhaite d'être en bonne santé ! Et d'aller aussi bien que possible. Mais ce que je vous souhaite surtout, c'est d'aller selon Dieu. Que notre cœur soit peu à peu plus conforme au sien, c'est cela que je nous souhaite à tous !

Ce que je nous souhaite, c'est de continuer à construire une communauté sons cesse plus unie et rayonnante, qui témoigne de l'amour infini qui nous a été révélé en Jésus ; qui attire au Christ ceux qui désirent la paix et la lumière. Ceci n'est possible que dans la fidélité à la prière, dans le constant recentrage sur l'Eucharistie, la quête assoiffée de sa Parole.

Ce que je souhaite ardemment, c'est que personne ne se sente isolé ou délaissé. Que les liens d'entraide et d'amitié soient sans cesse approfondis ; qu'un véritable esprit de compassion nous apprenne à porter les soucis et les peines les uns des autres avec délicatesse, et même avec tendresse. Que nous sachions tous nous réjouir avec ceux qui se réjouissent, pleurer avec ceux qui pleurent.

Ce que je vous souhaite à vous, les enfants, c'est que vous puissiez découvrir l'amitié de Jésus : que vous ayez envie de le rejoindre et de le suivre.

Ce que je vous souhaite à vous, jeunes garçons et filles, c'est de vous fier à Lui pour planter les fondations de votre vie ; de ne jamais rien envisager, décider ou entreprendre en dehors de Lui ou sans le conseil de son Esprit. À vous qui vous demandez s'il ne vous appelle pas à son service exclusif, je vous souhaite de répondre avec ardeur et générosité ; je vous souhaite de trouver des personnes sages et de bon conseil pour vous aider à « discerner les esprits ».

Ce que je vous souhaite, à vous qui préparez votre mariage, c'est de découvrir en Lui la source éternellement jeune de tout amour, de toute tendresse et de toute miséricorde.

Ce que je vous souhaite à vous, les adultes qui portez le poids des responsabilités, c'est de trouver en Lui le repos, la confiance en l'avenir. À vous, chères familles, de trouver en Lui la fécondité, l'unité et le réconfort ; la force de recommencer, encore et encore.

Ce que je vous souhaite, à vous qui avancez en âge, c'est de laisser se creuser en vous le désir de la rencontre, du face à face.

Ce que je vous souhaite, à vous tous qui souffrez, à vous qui êtes malades, en deuil ou en détresse, à vous qui cherchez un sens à la vie, à vous qui vous sentez rejetés, oubliés ou délaissés, à vous qui connaissez l'échec, les brisures, les injustices, à vous qui vous demandez pourquoi Dieu se cache, pourquoi il n'intervient pas plus directement ou plus vite, ce que je vous souhaite, c'est de trouver une oreille qui écoute sans juger, un regard qui caresse en souriant, une main tendue qui soit un vrai secours silencieux.

J’ai tellement de souhaits dans le cœur ! 

Qu'elle est belle, la bénédiction que le Seigneur confie à Moïse pour les fils d'Israël ! l'Église nous la fait lire chaque année, dans la liturgie du 1er janvier :

« Que le Seigneur te bénisse et te garde !

Que le Seigneur fasse briller sur toi son visage, qu’il te prenne en grâce !

Que le Seigneur tourne vers toi son visage, qu’il t’apporte la paix ! » (Nb 6,24-26).

Saint François d'Assise, d’ailleurs, l'avait adoptée et se l'était appropriée.

Oui, vraiment, du fond de mon cœur, c'est ce que je vous souhaite à tous pour cette année : que le Seigneur tourne vers vous son visage et vous apporte la paix !

Et, s'il vous plaît, priez pour moi.

Père François Potez, Curé

Connexion

Accès étendu, pour les gestionnaires :

logo60 vatican logo cef Diocèse de Paris logo kto logo rnd